Communiqué : Faure Gnassingbé à l’Elysée, démocratie bafouée au Togo : et si le terroriste au Togo, c’était Faure Gnassingbé ?

Faure Gnassingbé à l’Elysée, démocratie bafouée au Togo :

et si le terroriste au Togo, c’était Faure Gnassingbé ?

Communiqué du Collectif de solidarité avec les luttes sociales et politiques en Afrique,

Paris, le 19 novembre 2013.

Lire le communiqué en format PDF

Le 15 novembre 2013, Faure Gnassingbé a été reçu en visite officielle à Paris par François Hollande, d’une manière très françafricaine, à la demande pressante téléphonique de Sassou Nguesso, à qui François Hollande semble avoir du mal à refuser quelque chose. La veille, accueilli par le préfet du Morbihan[1], le dictateur s’est rendu à Lorient et à Brest, a visité le chantier naval Raidco Marine, la société Pen Carn Plus Applications de Bolloré, le gestionnaire du port de Lomé, et le Centre Opérationnel de la Marine française. La déclaration conjointe[2] à l’issue de l’entretien est concentrée sur les aspects sécuritaires en Afrique, et se conclut par une allusion à la création d’emploi en Bretagne grâce à la commande de deux vedettes par la Marine togolaise.

Lire la suite »

Publicités